Faire des travaux pour réaliser des économies

L’une des meilleures options à envisager pour faire des économies d’énergie consiste à entreprendre des travaux de rénovation énergétique. Cette étape ne permet pas seulement d’optimiser le confort thermique et acoustique de votre habitation, elle s’avère également indispensable pour réduire les factures. Isolation, chauffage, source d’énergie renouvelable… Découvrez les solutions possibles pour mener à bien votre projet.

Les travaux d’isolation : en quoi consistent-ils ?

Pour réaliser des économies d’énergie , il faudra commencer par analyser les besoins en énergie du ménage et considérer les équipements en place. Comme cette étape s’avère souvent assez technique, l’idéal serait de la confier à un professionnel. Ce dernier va d’abord réaliser un bilan énergétique de votre logement pour ensuite vous proposer les solutions à envisager en fonction de vos besoins et des installations à améliorer.

Quoi qu’il en soit, la première chose à faire pour réduire votre facture en énergie consiste à améliorer l’isolation de l’habitation. En effet, une mauvaise isolation peut engendrer jusqu’à 30 % des déperditions de chaleur dans un logement. De plus, cela vous obligera à pousser à max le chauffage avant d’obtenir une température ambiante agréable, ce qui entrainera par la même occasion une surconsommation d’énergie.

Ainsi, optimiser l’isolation permettra d’améliorer le confort de l’habitation en limitant les courants d’air et en maintenant la chaleur à l’intérieur. Par ailleurs, l’utilisation du chauffage sera également minimisée, réduisant automatiquement la consommation d énergie. Pour bien isoler, plusieurs structures de la maison sont à travailler : les combles, les murs, les planchers et surtout les ouvertures (fenêtres, portes, lucarnes de toit, etc.).

Remplacer son dispositif de chauffage

Les modèles de chauffage classique (électrique, à gaz ou à fioul) représentent généralement un important poste de dépenses au sein d’un foyer, dans la mesure où le coût des combustibles (dits fossiles) augmente d’année en année. Ainsi, pour faire une économie d’énergie, il faudra opter pour un système de chauffage plus performant, c’est-à-dire plus économique et plus écologique.

Si votre chaudière est âgée de plus de 20 ans, il serait peut-être temps de la changer contre un équipement plus moderne et plus économe. Vous trouverez sur le marché une multitude de chauffages plus récents, munis d’une technologie plus sophistiquée, qui garantissent de meilleurs rendements que les appareils traditionnels. Dans ce cas, il vous faudra choisir un modèle capable de répondre aux besoins de votre foyer.

Les chauffages les plus appréciés actuellement sont les modèles à basse température et ceux à condensation. Ces derniers permettent de réaliser jusqu’à 30 % d’économies, en fonction du dispositif sélectionné. Pour optimiser les performances du chauffage, il convient aussi de choisir en fonction du combustible utilisé : gaz, granulés de bois, énergie renouvelable, etc.

Pourquoi ne pas installer une PAC ?

La plupart des foyers à la recherche d’un système de chauffage performant optent actuellement pour la pose d’une pompe à chaleur ou PAC. Ce dispositif a été conçu afin de minimiser considérablement votre consommation énergétique. En effet, il puise la chaleur contenue dans l’air ambiant à l’extérieur de la maison pour réchauffer l’eau qui sera redistribuée pour chauffer les conduits de la maison. Une PAC se présente donc comme une solution idéale pour compléter votre chauffage électrique. En plus, elle utilise une source d’énergie inépuisable et gratuite pour fonctionner.

Selon la technologie choisie, vous pourrez réduire vos dépenses en énergie de l’ordre de 30 % à plus de 80 %. Avec une PAC air-air, les économies engendrées peuvent atteindre plus de 35 % tandis que pour une PAC air-eau, ce chiffre peut aller jusqu’à plus de 45 %. La pompe à chaleur géothermique se présente comme le système offrant le meilleur rendement, jusqu’à 75 %, ceci dit, c’est aussi l’équipement le plus coûteux parmi les chauffages dernière génération.

Même si l’investissement à l’achat représente un important budget, notez bien que ces dispositifs de chauffage peuvent également être réversibles et ainsi venir climatiser la maison en été. Pour finir, vous n’aurez pas besoin d’investir dans un ballon d’eau chaude, car la PAC peut aussi vous fournir en eau chaude sanitaire.

Les aides de l’État pour financer les travaux

En vue d’encourager les ménages à entamer une rénovation énergétique, le gouvernement accorde désormais différentes subventions pour ceux qui envisagent ces travaux. Ces primes financières vous permettront donc d’amoindrir le budget à engager pour l’achat de nouveaux équipements ou encore pour les honoraires des professionnels intervenants. D’autres aides s’étendent par ailleurs sur plusieurs années afin d’amortir les dépenses sur le long terme.

Sous certaines conditions, plusieurs subventions sont possibles et quelques-unes peuvent être cumulées en fonction de votre situation :

. La Prime énergie ou le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique)

. Les aides de l’Anah (agence nationale de l’habitat)

. Les Eco-prêts à taux zéro

. La TVA réduite à 5,5 %, etc.

À ces dernières peuvent s’ajouter les subventions attribuées par les collectivités territoriales ainsi, n’hésitez pas à vous renseigner pour tout prévoir. Pour info, afin d’être éligible à ces aides financières, vous devrez confier les travaux à un artisan certifié RGE (reconnu garant de l’environnement).

 

 

Trouver un chauffagiste de confiance à Saint-Vallier
Comment choisir un fournisseur de gaz professionnel ?