Aides à l’installation de panneaux solaire : quels sont les financements possibles ?

Vous voulez diminuer votre facture énergétique et votre impact sur l’environnement ? L’installation de panneau solaire est une solution efficace. De plus, vous pouvez obtenir des aides financières publiques pour alléger vos dépenses. Découvrez dans cet article ces différents aides et les démarches nécessaires pour en bénéficier.

La prime photovoltaïque

En 2017, l’État a décidé d’aider les particuliers dans le financement panneau solaire. La prime à l’investissement appelée Prime à l’autoconsommation photovoltaïque s’adresse à ceux qui souhaitent installer des panneaux solaires photovoltaïques pour leur propre consommation. Les installations doivent avoir une puissance inférieure ou égale à 100 kilowatts-crête. À part cela, vous devez vendre le surplus d’électricité que vous ne consommez pas à votre fournisseur. N’oubliez pas de choisir un installateur qualifié qui a une certification professionnelle afin de bénéficier de cette aide. Pensez également à estimer les devis avec ces spécialistes. De plus, vous devez faire une demande d’autorisation à la mairie. C’est une étape obligatoire à suivre. Il vous faut aussi effectuer une déclaration préalable de travaux. Et pour finir, faites une demande de raccordement de l’installation. Votre installateur peut s’en occuper.

Les aides de l’ANAH et les aides locales

L’Anah ou Agence Nationale de l’Habitat octroie une subvention panneau solaire pour personnes aux ressources limitées. Cette aide peut vous réduire vos dépenses jusqu’à 50 % lors de l’installation si vous avez des revenus très modestes et de 35 % si vous avez des revenus modestes. Pour en tirer profit, vous devez suivre les conditions de ressources. C’est le revenu fiscal pris en compte de l’année. À part les aides de l’État, vous pouvez aussi obtenir des aides publiques pour installer des panneaux solaires. Ce sont les aides locales, et comme leur nom l’indique, elles dépendent du territoire où vous êtes installé. Par exemple, si vous vivez dans le Grand-Est et que vous allez installer des panneaux photovoltaïques, vous pouvez gagner entre 200 et 400 euros par kwc. Ainsi, vous devez vérifier au préalable si votre région propose une telle offre.

Le Crédit d’Impôt Transition Énergétique ou CITE

Cette aide s’applique aux dépenses pour l’isolation d’une maison ou les équipements qui contribuent à diminuer l’énergie. Elle permet une déduction fiscale de 30 % aux particuliers. En 2019, le CITE couvre aussi les frais de la main-d’œuvre d’installation. Vous pouvez bénéficier de cette aide financière lorsque pour l’installation des panneaux solaires hybrides, aérovoltaïques et thermiques. En effet, tous les capteurs solaires peuvent être éligibles à ce crédit. Il s’adresse à la fois aux propriétaires occupants et locataires. Votre logement doit être la résidence principale. Sa construction doit avoir été achevée depuis deux ans à la date du début des travaux. Vous devez également avoir une certification thermique des panneaux que vous souhaitez installer.

C’est quoi la prime à l’autoconsommation photovoltaïque ?
Puis-je bénéficier du crédit d’impôt pour l’installation de panneaux photovoltaïques ?